Quand vient le moment de choisir ses armoires de cuisines, on ne sait pas toujours par où commencer. Il y en a assurément pour tous les goûts et tous les budgets puis il n’est pas toujours évident de faire les bons choix! Voici donc un petit article qui vous servira de guide.

3 étapes pour le choix d’armoires de cuisine

On le sait, les armoires de cuisine se retrouvent dans tous les styles et tous les matériaux. C’est là que ça commence à être complexe… On doit donc réfléchir au type de matériaux pour lequel on souhaite opter en plus du style final que l’on désire. Une fois engagés sur la voie du style, il faut s’interroger sur les portes, le type d’armoire de cuisine ainsi que sur la quincaillerie.

Pour vous éclairer, voici quelques étapes à suivre afin de vous préparer. Sinon, il vous est toujours possible de consulter un expert Kulina pour vous épauler.

Étape 1: Choisir le type de panneau

On commence à réfléchir au modèle de porte que l’on souhaite pour sa cuisine. Il faut d’abord choisir si l’on désire un panneau plat, un panneau tourpillé, un panneau mouluré ou un panneau en relief.
Le panneau plat est très simple. Il est généralement fait d’une seule pièce et ne contient pas de moulure.
Le panneau tourpillé est un panneau fait de MDF ou d’un autre matériau qui est creusé afin d’avoir une allure de profondeur.
Le panneau mouluré est un panneau simple contenant des moulures. Un peu moins impressionnant que le panneau tourpillé, il donne une allure plus décorée.
Le panneau en relief ressemble au panneau troupillé mais se distingue par la présence de moulure.

Étape 2: Choisir la quincaillerie pour vos armoires

Lors de la seconde étape, on s’intéresse à la quincaillerie qui se retrouve sur les portes d’armoires de cuisine. La première option est le bouton. Il s’agit de fixer directement dans des matériaux un bouton qui permettra d’ouvrir les portes. C’est l’option que l’on conseille pour des travaux ayant un budget plus limité.

Sur le plan pratique nous conseillons plutôt la poignée qui s’installe facilement avec deux vis. Les styles de poignées sont sans limite ce qui permet d’obtenir le style désiré pour ses armories.

Étape 3: Choisir le type de finition des matériaux

Lorsque notre choix est fait pour les panneaux et la quincaillerie, on doit s’attarder à la finition des matériaux. Les deux choix principaux sont le bois naturel ou le bois teint. Dans les deux cas, l’investissement nécessaire est variable. De plus, les choix sont aussi vastes pour les deux types de bois. Les deux produits s’équivalent, la dégradation est similaire. Le choix réside donc entre présenter des armoires de cuisine naturelles ou teintes. Sans quoi, il vous est possible d’opter pour :

  • Le bois massif: très robuste, intemporel, durable, résistant, chaleureux et élégant.
  • La mélamine : abordable, grand choix de finis, résistant et facile d’entretien.
  • Le polyester : alternative abordable au bois, facile d’entretien, résiste à la chaleur et aux éraflures.
  • L’acrylique : Fini lisse et brillant, bonne résistance, résiste à une exposition prolongée aux rayons UV ainsi qu’à l’humidité, faciles à nettoyer, répond aux normes environnementales.
  • Le thermoplastique: grande variété de modèles, en plus d’être facile d’entretien, le thermoplastique gardera sa forme et sa couleur au fil du temps.
  • MDF : Les armoires en MDF (fibres de moyenne densité) ont les mêmes caractéristiques que les armoires de bois, mais sont une excellente alternative en termes de qualité-prix en plus d’être écologiques grâce à la récupération du bois.

Vous désirez changer vos armoires de cuisine? Faites confiance aux experts de Kulina pour vous concocter une cuisine sur mesure selon vos goûts et votre budget. Demandez votre consultation gratuite!

À ne pas manquer