kulina-blog-cuisine

Les différences entre les matériaux d’armoires de cuisine

Lorsque vient le temps de choisir les matériaux pour ses armoires de cuisine, la plupart des gens connaissent les matériaux mais n’en connaissent pas les prix. C’est pourquoi beaucoup de clients arrivent avec l’intention de commander des armoires en bois, mais la moitié d’entre eux quittent avec un produit en mélamine. L’esthétique est un facteur qui ne réussit pas à surmonter le facteur financier. En effet, le budget restera toujours un facteurs de choix lorsqu’on procède à un achat.

La mélamine une alternative à moindre coût

Chez Kulina on tient à être transparents lors de la vente de nos produits. On désire vous éviter toute surprise. Dans un premier temps, on peut confirmer qu’après consultation c’est l’option la moins coûteuse qui est généralement choisie par les clients. En l’occurrence la mélamine est un très bon vendeur. Malgré les préjugés dont la mélamine est victime on peut vous garantir que chez Kulina on peut vous créer des armoires de cuisine très design avec ce matériaux et ce dans une vaste gamme de couleurs. L’imitation du bois par la mélamine est quasi parfaite, plusieurs s’y font prendre. C’est terminé l’époque où la mélamine était un produit considéré « cheap ». N’oubliez pas de consultez nos portfolios ou de nous visiter en magasin pour en avoir la preuve. Toutefois la mélamine n’est pas parfaite, elle résiste moins aux égratignures, il faut en prendre soin.

Le thermoplastique l’alternative pour les motifs

Le thermoplastique est l’autre alternative pour les gens qui désirent obtenir l’aspect visuel des armoires de cuisine en bois sans posséder le budget nécessaire. Le thermoplastique est composé de panneaux qui sont recouvert de PVC. On peut donc moulé le thermoplastique pour obtenir des panneaux d’armoires de formes sculptées. Malgré l’imitation visuelle quasi parfaite, la solidité n’est pas la même. Le blanc jaunit beaucoup plus rapidement avec un thermoplastique. Il faudra donc changer certaines habitudes de vies pour éviter d’endommager les armoires. La chaleur deviendra le principal ennemie de vos armoires. Sans quoi, le thermoplastique est une très belle alternative au bois pour un coût moindre.

Le bois, l’idéal

Si l’on fait le bilan sur les matériaux, le bois demeure l’idéal pour les armoires de cuisine. Son principal point négatif est son coût qui se compare désavantageusement avec celui du thermoplastique ou de la mélamine. Quand le budget le permet, opter pour le bois c’est s’assurer d’une résistance et d’une beauté indémodable pour sa cuisine. En effet, le bois peut être teint ou verni à multiple reprises. Enfin, on peut également sculpter le bois pour obtenir les motifs souhaités. Bien que le bois soit idéal, il en demeure pas moins que la mélamine et le thermoplastique forment d’intéressantes alternatives pour ses armoires de cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *